Cévènavélo

Electrification de vélo

Alors pourquoi électrifier un vélo plutôt que d’en acheter un tout électrifié (que j’appellerais VAE industriel) comme le proposent les grandes marques.

 

L’argument le plus convaincant certainement c’est le coût, puisque c’est ce point précis qui pose un premier gros frein au fait de se mettre au vélo électrique. Aujourd’hui pour avoir un produit « adapté » à notre région, le billet d’entrée pour un VAE industriel est d’environ 2000 Euros, en dessous de ce budget nous n’avons pas accès à un système électrique « performant », fiable et avec un « bon » suivi pour notre région « montagneuse ».Alors que le billet d’entrée pour l’électrification est d’environ 1200 Euros pour avoir un produit fiable et suffisamment « performant » pour être utilisé ici.

 

Autre argument important, c’est que vous conservez votre vélo actuel, ce qui évite d’avoir à le revendre, ou pire, le laisser pourrir au fond d’une cave

 

La question du volume des déchets plastiques liés à l’emballage d’un vélo neuf (électrique ou non) peut aussi entrer en compte, et là encore l’avantage va à l’électrification d’un vélo déjà existant.

 

Ensuite j’aime pour ma part les objets simples, réparables, quelque part durables en somme. Le moteur que j’ai sélectionné est un moteur pédalier Bafang, marque chinoise qui fabrique environ 1 million de moteurs par an aujourd’hui. Le système est bien plus « ouvert » que les moteurs installés sur les VAE industriels, vous pouvez trouver les tutoriels sur le net pour les ouvrir, les entretenir et les dépanner vous même. NON je ne deviens pas fainéant, mais le système est plus ouvert c’est un fait !!! Et la carte électronique se trouve facilement sur le net et se remplace en peu de temps.

Autre point, on peut plus facilement dimensionner la batterie en fonction des besoins et de l’évolution de l’usage du vélo.

 

Ensuite, mais là on a à faire à ma vision pessimiste, nourrie par mon expérience personnelle: dans 5 ou 10 ans quand les constructeurs de moteurs auront changé les tailles de moteurs et standards de fixations et s’ils ne proposent plus à terme de moteurs de remplacement, ou alors que l’on a tous simplement pas le budget pour racheter un moteur ou batterie, et bien l’ensemble du vélo sera bon pour la benne. J’admets que c’est une vision pessimiste, mais beaucoup de VAE industriels vendus en grandes surfaces sont déjà partis à la benne avec à peine quelque kms au compteur.

La réponse que l’on entend souvent à ce point là, c’est qu’au bout de 10 ans, le vélo dans son ensemble est à remplacer… 😀 Oui oui certains osent …

 

A l’heure actuelle je pense que ce genre d’égoïsme ne devrait plus être possible.

En électrifiant votre vélo, vous pourrez si besoin enlever le moteur pour retrouver un vélo, ou le passer sur un autre vélo si vous souhaitez remplacer le votre, parce que le cadre est H.S, ou parce que la famille s’agrandit et qu’il vous faut désormais un vélo cargo, ou toute autre raison, tout est possible…

 

Un dernier point, sur ces beaux produits neufs dont l’intégration est très soignée, et qui coutent au moins 2000 Euros, vous avez un système électrique qui fait le job, qui est performant, à peu prés fiable et bénéficiant d’un bon suivi de la part des constructeurs (à quelques rares exceptions), Mais c’est tout !!! Pour beaucoup à ce prix là, les roues ne sont clairement pas à la hauteur, la béquille est souvent très mal foutue, la fausse fourche suspendue à l’avant à déjà un jeu énorme alors que le vélo sort juste du carton, si le VAE ne sert que pour faire une ballade de temps en temps, ça fait le job sans pb, mais si le vélo est destiné à un vrai usage utilitaire, très vite les limites vont apparaître….

Votre vélo actuel n’est peut être pas mieux sur ces derniers points, mais au moins vous n’achetez pas une fois de plus des éléments peu durables.

Et si vous avez le budget, une petite mise à jour de votre vélo avec des éléments de qualité pour les roues, pneus, béquille, porte bagage etc etc peut compléter l’investissement…

Un point aussi que je mets en avant, mais qui est plus pour mon confort de travail au quotidien, aujourd’hui je ne peux plus me permettre de travailler avec des grandes marques qui sont toujours de plus en plus gourmandes en terme de contrat d’implantation, ce qui fait que l’on se retrouve à certaines périodes de l’année avec un stock de vélos sur les étagères en partie payé, ce qui engendre automatiquement une action de vente plus agressive. Je souhaite reste un petit atelier/magasin et je n’ai donc pas la capacité d’absorber ces pics de stock, ni la volonté de vous vendre «ça tombe bien j’ai justement sur l’étagère le vélo qu’il vous faut» ?

 

-Les points négatif maintenant, ne vous inquiétez pas c’est bientôt fini, là il n’y a pas grand chose à raconter… 😀

 

L’intégration du système est bien moins discrète que sur un VAE industriel, le moteur est bien visible, le câblage est en grand partie apparent et « court » le long du cadre.

Suivant la base de vélo que vous avez, la batterie ne pourra pas être placée ailleurs que sur le porte bagage arrière (comme sur beaucoup de VAE industriels aussi), ce qui n’est pas idéal si vous vous servez du vélo en usage utilitaire avec des sacoches remplies de courge et sac de lentilles, tout le poids se retrouvant sur l’arrière, ce qui rend le vélo plus difficile à manipuler à l’arrêt….

 

Un petit point qui mérite une attention particulière aussi mais là c’est à nuancer en fonction de la qualité du produit, c’est le freinage. Suivant l’âge de votre vélo actuel, il est peut être encore équipé de freins à patins, ce qui peut rebuter certains, Mais des freins V-brake qualitatifs sont quand même bien plus performants et fiables qu’un frein à disque de mauvaise qualité que l’on retrouve parfois sur les VAE industriel et qui ne sont là que pour l’image. De plus, vous pouvez vous même remplacer les patins et le système de câblerie si vous souhaitez faire l’entretien.

 

Un point négatif à bien prendre en compte aussi, si le système vient à tomber en panne ailleurs que dans le secteur d’action de la personne qui vous a proposé le kit, dans le cas d’un vélo de voyage par exemple, la plupart des magasins refuseront de regarder votre produit, même si ça n’est qu’un fil de coupé ou débranché.

 

 

 

Je n’évoque pas l’électrification d’un vtt à but récréatif, qui n’est clairement pas mon créneau.

 

 

Si vous êtes arrivé(e)s jusque là, merci d’avoir pris le temps.

 

 

Petit récapitulatif :

 

-Les + : coût moindre, déchet d’emballage limités, réutilisation d’un vélo qui ne sert plus pour l’instant, réparabilité plus grande, évolution du produit possible.

 

 

-Les – : intégration moins discrète, freinage moins performant.

No weather data found for [France, Les vans, vertical]